Revenir au site

Réinventons nos vies!

Nous vivons une période inédite. Nos habitudes sont bouleversées, nous devons changer nos comportements, nous adapter à une situation inattendue, faire preuve d’adaptabilité et d’une organisation exemplaire à la maison entre la vie privée et professionnelle.

Un vrai chamboulement !

Cet article ne porte aucun jugement sur le ressenti de chacun pendant cette période. Le confinement est un défi, celui de l’acceptation. Face à une restriction de liberté, nous pouvons nous sentir oppressés, vivre dans la peur, l’ennui, l’incertitude du lendemain, mais aussi nous recentrer sur l’essentiel, profiter de ce temps qui nous ait offert pour se (re)poser, vivre l’instant présent, écouter ses envies, découvrir d’autres activités.

Nous apprenons aussi à nous connaître davantage dans une situation d’ascenseurs émotionnels absolument déroutants. Nous sommes aspirés par des émotions négatives de colère, de déprime ou au contraire positives de sérénité et d’enthousiasme, en fonction de notre énergie mais aussi selon le moment de la journée ou même de la météo car nous le savons le soleil est un facteur de bien-être, il nous aide à nous sentir mieux, à positiver.

Malgré tout, maintenant que les jours et les semaines passent, nous sommes en train de prendre conscience de l’essentiel de nos vies. Privés de notre liberté nous essayons d’apprécier tous les petits détails qui en font de grands moments. La phase d’organisation et d’acceptation est difficile mais petit à petit nous prenons nos marques et nous nous rendons compte que nous avons enfin du temps !

C’est presque réjouissant et déstabilisant à la fois.

Dans la reconversion nous parlons beaucoup de se réinventer professionnellement, de donner du sens à son travail, d’être en accord avec ses valeurs. Le confinement a lui aussi un aspect très insolite sur l’opportunité que chacun fait pour imaginer et créer ce moment si particulier, et le rendre le plus agréable possible.

Le confinement nous fait passer un message fort : « C’est l’heure de réinventer nos vies ! »

Mais comment ?

Se réinventer ne signifie pas seulement performance en voulant remplir ses journées avec une multitudes d’activités et être uniquement dans le « faire ». C’est aussi être, apprendre à se connaitre, réfléchir et lâcher prise.

Du temps pour soi

Nous n’avons plus besoin de nous dépêcher, quel luxe non ?

C’est l’occasion d’apprécier et profiter du temps qui s’offre à nous en changeant nos habitudes, en prenant le temps de manger ensemble, de partager, d’écouter de la musique, de lire, d’écrire, trier des photos, de faire du sport, de bricoler ou tout simplement de ne rien faire, d’observer ce qui nous entoure et de rêver.

Réapprendre à s’ennuyer

Dans nos vies très actives nous avons peur de nous ennuyer, nous avons besoin d’être occupé pour se sentir accompli. Mais bien que cela puisse être effrayant, s’ennuyer peut-être positif dans un mode de vie où nous sommes sans cesse sollicité. C’est le meilleur moyen de s’occuper autrement et prendre le temps de trouver des alternatives à nos questionnements. C’est l’occasion d’une éventuelle prise de conscience et de décision pour repenser notre quotidien.

Développer notre créativité

C’est une vraie opportunité pour être créatif. Dans nos spirales quotidiennes nous donnons peu de place à l’imagination et l’originalité. Prenons le temps de créer de nouvelles activités avec nos enfants, d’écrire, de colorier, d’élaborer de nouvelles recettes, faire de la peinture ou autres formes d’art, de coudre ou recycler des affaires autrement. Toutes les idées sont bienvenues !

Se cultiver autrement

Même la culture se réinvente sur la toile !

Nous pouvons visiter des musées virtuellement, assister à des opéras, concerts, suivre des ateliers créatifs ou des cours en ligne. On n’a jamais eu autant accès à des films, livres, opéras, musées gratuitement, profitons-en !

De nouvelles habitudes alimentaires

Cette période nous incite à cuisiner avec ce que l’on a sans surconsommer. Nous ouvrons nos placards pour inventer de nouveaux plats, innover de nouvelles recettes, nous nous lançons même à faire du pain. Des systèmes de livraisons de producteurs locaux se mettent en place dans les quartiers. Nous achetons davantage nos produits chez les petits indépendants afin d’aider ceux qui nous entourent au quotidien. Nous adoptons déjà une nouvelle manière de vivre.

Une nouvelle vie sociale

Nous sommes privés de transport, déplacements…une vraie distanciation sociale et pour autant nous n’avons jamais autant communiqué ! Nous gardons le lien avec nos proches, nous prenons d’ailleurs plus de nouvelles en ce moment qu’auparavant. Nous créons des moments de partage. Nous nous réinventons même nos soirées en faisant des apéros en ligne entre amis !

Un élan de soutien

Nous observons de nombreuses initiatives d’entraide alors que paradoxalement chacun doit rester chez soi, et se plonger dans une certaine solitude. Nous avons envie de développer un comportement solidaire pour ceux qui sont dans le besoin, aider les plus jeunes, les plus vieux, les personnes isolées, les commerçants en difficulté.

Nous applaudissons aussi chaque soir le personnel soignant qui est au premier front de cette pandémie. Cela reste des instants forts et inoubliables pour eux comme pour nous. Remercions-les une nouvelle, mais également les pharmaciens, les caissières, les livreurs, les agents de police, les pompiers, les éboueurs, les boulangers, et tous les métiers qui continuent leurs activités, leurs passions dans un contexte particulièrement difficile, et qui n’ont pas l’opportunité de se réinventer personnellement.

Nous rêvions d’une vie personnelle et professionnelle équilibrée, de consacrer plus de temps à soi et à notre famille. Ce confinement est une vraie chance et le « après » sera encore plus prometteur !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK